lundi 2 juin 2014

Pique-niques et bentos crus (emporter son repas)

Il y a quelque temps, mon ami Barbu (Parole de Barbu) me disait : "Le gluten me rend triste".
Rien de surprenant, car oui, le gluten rend triste, déprimé, lymphatique. Le gluten englue la lymphe, qui est le système qui se charge de débarrasser nos cellules des toxines et de les transporter vers les émonctoires. Donc, si on rend cette lymphe épaisse et difficile à circuler, elle a beaucoup de mal à faire son travail d'épuration et nos cellules étouffent sous leurs toxines.
Et qu'est-ce qui épaissit la lymphe donc ? Le gluten et les produits laitiers en priorité. D'où cette sensation de lassitude physique et de lassitude morale (car les toxines émotionnelles sont également engluées dans une lymphe stagnante) quand on consomme ces poisons.

Vous allez me dire, le rapport avec le titre de ce post ? J'y viens : Barbu me disait cela car il venait de manger un sandwich en pique-nique. Car Barbu habite en France, et en France, le pique-nique c'est forcément le jambon-beurre, ou, pour la version végétarienne, le crudités-mayonnaise. Le sandwich, s'entend, avec de la baguette autour, bien sûr. Or quand on ne mange plus de gluten, on a parfois du mal à reformuler son organisation. Et je ne jette la pierre à personne car j'en ai fait les frais, même si habitant au Japon notre pique-nique classique était plutôt à base de riz.

Maintenant que je sais comment m'organiser quand on mange à l'extérieur, tout roule. Et je peux même dire qu'on n'a jamais autant pique-niqué que depuis qu'on mange cru ! Vous allez voir, c'est vraiment ultra simple.

Je vais aborder ici les 3 cas de figures qui sont les notres : le bento des enfants à l'école, mon bento à moi quand je dois manger au bureau, et le fameux pique-nique quand nous sommes tous des sortie.


Le bento des enfants, à emporter à l'école

Ça, c'est une organisation qui doit rouler parce qu'elle est quotidienne. Ça doit donc être évident et facile à réaliser.
Pour faire simple, voici une photo que Mathurin a pris de son bento un matin :


On y voit une boîte remplie de crudités, ce jour-là tomates et concombres. Mais ça peut être des carottes, du céleri, des poivrons, des okras, des haricots mange-tout...
La grosse boîte ce sont les fruits. J'y mets toujours une bonne base de bananes pour l'apport calorique, et ensuite je complète avec les fruits que j'ai : kiwi, pomme, orange, raisin... Quand il y a des fraises et des cerises c'est la fête ! Mais je n'en ai pas toujours, alors pour faire la fête plus souvent, j'ai toujours des fruits surgelés au congélateur : ici vous pouvez voir des mangues, mais j'achète aussi des baies rouges, des framboises, des blueberries. Les fruits seront décongelés à midi, pas de souci. Ah, un autre incontournable de cette boîte de fruits : les dattes coupées en morceaux. Elles se réhydratent un peu au contact des fruits juteux et donnent un petit sirop qui confit les bananes...
Dernier indispensable de ce bento quotidien : une petite boîte de noix, n'importe lesquelles (ici : cajou).
Et enfin, ce jour-là j'avais des crackers aux algues, alors zou. Mais c'est pour la bonne bouche, ça n'est pas obligé.

Préparer 2 bentos comme ça le matin me prend 20 minutes.

Difficile, un bento cru pour l'école ?


Mon bento pour le bureau

Je ne vais pas au bureau tous les jours, et en général, je me débrouille pour manger dehors avec Takaya. Ça me fait sortir et ça m'évite de faire un bento supplémentaire le matin (et ça me permet de voir mon cher et tendre en tête-à-tête mais parfois il préfère une réunion à ma compagnie, soupir...).
Alors d'accord, je pourrais me faire la même chose que pour les enfants, mais moi je ne suis pas trop salade de fruits. Donc pour la partie légumes et noix, on retrouve les mêmes choses qu'au-dessus, alors que pour la partie fruits (qui est l'élément principal de nos déjeuners), je préfère :
- Soit des bananes telles quelles à éplucher et manger à la main (4 ou 5 bananes selon la taille)
- Soit une compote crue (je mixe 3-4 bananes, j'ajoute de la caroube et parfois un peu de coco râpée, ou bien des blueberries surgelées, et toujours des dattes) que je transporte dans un bocal en verre qui ferme bien.

Et j'ai prévu 2 bananes et une figue sèche pour mon snack de la matinée, hé ho.


Et nos pique-niques ?

C'est vraiment super simple :

  • un sachet de bananes par personne (4-5 par sachet), 
  • une barquette de blueberries ou de fraises ou de cerises, 
  • 2 barquettes de tomates-cerises, 
  • du céleri ou des concombres à croquer (au Japon ils sont tout petits, comptez 1/3 de gros concombre par personne sinon)
  • et quelques noix, amandes, pistaches ou autre.
Alors bien sûr, c'est un peu lourd à porter à l'aller. Mais on rentre à vide ;o)
Quand j'ai le temps de faire les courses avant le pique-nique, je préfère laver ce qui doit l'être. Si on fait les courses sur le chemin, je prévois un petit linge qu'on mouille et sur lequel on frotte nos tomates (par exemple) avant de les manger.

Voilà un pique-nique plein de sucre qui nous fournit un max d'énergie à dépenser, plein de vitamines, de minéraux, de produits vivants, vibrants et vitalisants : VIVIVI  on y revient !

(Dessin réalisé avec Skerchpad 3.5 par Mathurin) 


Alors Barbu, tu préfères un pique-nique qui te rend triste, ou un pique-nique qui te rend joyeux ?

Caroline

18 commentaires :

Anonyme a dit…

Alors, vous ne mangez jamais ni céréales (sans gluten), ni féculents (je ne parle pas bien sûr des céréales croustillantes ou en flocons!!!!),
aucun produits animaux ?
Je pensais qu'il en falllait en très petites quantité
En tous cas, ces bentos sont bien appétissants, mais les quantités de bananes me semblent énormes!
Bonne journée (déjà bien avancée chez vous !)
Nicmo

Caroline Despetiteschoses a dit…

Nicmo,
Nous mangeons du riz (le soir) mais pas tous les jours, et des pommes de terre (cuites). Rarement, du quinoa (Eugenie le digère mal).
Pas de produits animaux, non, par éthique (mais en faible quantité, ils restent physiologiques).
Oui nous mangeons beaucoup de bananes ! Le matin + le midi, et les enfants au goûter.
Bonne journée à toi aussi !

Barbu a dit…

Alors figure toi que ça fait 3 fois que je suis tes conseils, et 3 picnics que j'ai abandonné le pain (même si le Picnic Master de la maison a tenté de faire du forcing).
Hier 1/2 melon, 2 bananes, 3 pommes, 2 nectarines et 4 abricots. J'ai tenu sans problème la journée.
Par contre, en fin d'après midi j'ai eu très faim. Je dois encore procéder à quelques ajustements.
Par contre, la quantité de bananes me surprend surtout parce que je ne suis pas capable de manger plus de 2 bananes d'affilée. Je trouve ça un peu étouffant. Alors j'alterne avec les pommes.

Caroline Despetiteschoses a dit…

Coucou Barbu,
Si tu n'arrives pas à manger autant de bananes, c'est que tu n'en as pas besoin d'autant, c'est tout. Mais si tu en gardes pour la fin d'après-midi, ça comblera peut-être ta faim ?
Moi j'ai des vrais singes à la maison ! Mais avec la chaleur qui arrive, ils vont peut-être être moins portés sur les bananes, je ne sais pas, on verra.
Moi tu vois, ce sont les pommes qui ne passent pas. C'est pas mon truc.

Magtok a dit…

Je pensais avoir lu dans un livre sur l'équilibre acido-basique qu'il valait mieux ne pas prendre de fruits pendant les repas. Il y était conseillé de manger les fruits au moins une demi heure avant le repas, ou au goûter, pris seuls.

Fanny a dit…

Bonjour !
Super moi qui compte partir quelques jours à vélo bientôt, je me demandais comment organiser mes repas au mieux après avoir découvert l'alimentation vivante... Alors voilà un bel exemple pour le pique nique du midi ! L'été dernier c'était sandwich...
Comment se composent vos repas du soir en général ?
Et est-ce que vous déjeunez le matin au réveil ou seulement quelques fruits en fin de matinée ?
Merci et belle journée,
Fanny

camtosh a dit…

Bonjour Caroline,
Pourrais-tu nous dire quelques mots sur la façon dont les enfants vivent ce "régime" à l'école.
Je suis moi-même persuadée que cette alimentation nous convient, et ce genre de repas ressemble aux miens ;) mais j'entends souvent dire qu'à l'école (en france du moins, ce qui est encore plus compliqué quand tous sont au régime cantine) les enfants ne le vivent pas agréablement, raillés par les copains...
C'est pourquoi votre témoignage familial pourrait peut-etre contre-carrer ces dires...
je n'ai pas encore d'enfant, mais le jour venu, je compte lui préparer ses repas de la journée !
Merci et bonne journée !

Caroline Despetiteschoses a dit…

Réponse à Magtok :

Il vaut mieux éviter de prendre les fruits avec d'autres aliments (sauf les légumes et les feuilles vertes) parce que leur sucre se digère très vite, et combiné à des protéines à chaînes longues ou des lipides, il reste plus longtemps dans l'estomac et fermente. Fermentation du sucre = création d'alcool (cf le vin à partir du raisin, le cidre c'est la pomme, etc).
Donc pur les repas que je propose dans ce post : on mange toujours les noix en dernier. La combinaison fruits-crudités n'ayant aucune incidence.
Cela dit, je laisse les enfants faire comme ils veulent, vu la quantité de gras présent dans leur bento, ça n'est pas très grave.

Caroline Despetiteschoses a dit…

Réponse à Fanny :

Le matin, nous prenons un petit déjeuner de fruits (après un jus, en général carotte + autre chose). Chacun prend ce qui lui fait envie, Mathurin et Takaya se gavent de bananes, Eugénie est plus pomme, moi ça dépend, bananes ou agrumes, selon mes envies... Donc : uniquement des fruits.
Le soir, il y a toujours des feuilles vertes non assaisonnées (on est un peu des sauvages, on mange pas mal avec les mains !) en grande quantité, sur lesquelles on tartine... ben heu une tartinade (toujours crue). Et des pommes de terre ou du riz (mais dernièrement il a fait si chaud que les enfants ne voulaient que du vert, en très grosse quantité certes, mais rien de bourratif).
En fonction de ce que j'ai, j'ajoute également des légumes comme des okras, ou des pois gourmands, des petits pois, du céleri, des tomates, etc : je lave, je pose sur la table, chacun se débrouille.
Le week end je fais plus de préparations, comme des semoules (choufleur ou brocoli), des champignons farcis, des croquettes au déshydrateur... Mais tout est toujours cru.
Bonne journée !

Caroline Despetiteschoses a dit…

Réponse à Catmosh :

J'ai la chance de ne pas avoir de cantine dans notre école ;o) Donc les enfants apportent leur bento, et depuis toujours. Ce qui fait que tous les enfants sont habitués à manger différemment (c'est en plus une école internationale, avec des interdits alimentaires religieux pour certains, des habitudes culturelles différentes d'un pays d'origine à l'autre, donc les lunch-boxes sont vraiment très très variées).

Mais c'est sûr que malgré tout ça, un bento composé avant tout de fruits se démarque plus qu'un bento qui ne contient pas de viande par exemple. Quand mes enfants ont commencé à apporter ce bento en janvier, les copains ont demandé pourquoi ils avaient plus de fruits que de légumes. Le fruit étant considéré un peu partout comme un dessert, voire une récompense, la petite friandise qui fait plaisir, et le légume est plus vu comme l'obligation imposée... Mathurin a su répondre (la cellule a besoin de sucre simple etc), et Eugénie, plus jeune, a répondu que c'est comme ça c'est tout ;o) Au bout de quelques semaines, les copains étaient habitués, et maintenant plus personne ne pose de question.
Ah si, l'autre jour la maîtresse d'Eugénie m'a dit qu'elle avait été fatiguée dans la journée... est-ce qu'elle ne manquerait pas de protéines ???
Il faut dire que ce jour-là, elle avait fait une activité "pyramide alimentaire", et que celle qu'Eugénie lui avait pondu était bien LOIN de celle que la maîtresse avait affichée, morte de rire !!
Enfin bref, comme si les enfants avec une pyramide alimentaire en bonne et due forme (féculents / viande / produits laitiers) n'avaient JAMAIS de petit coup de fatigue dans la journée... (Pour la petite histoire, il se trouve d'ailleurs que ce jour-là le bento était revenu à peine entamé parce qu'Eugénie n'avait pas eu le temps de manger : elle discutait. Tu m'étonnes qu'elle ait été fatiguée après !)

Bref, pour répondre à ta question : ce se passe bien. Mais je crois que le contexte s'y prête. À voir si dans une école française, avec cantine, l'enfant le vivrait aussi bien ??? :o(

Magtok a dit…

Merci pour ta réponse. Je suis impressionnée par tout ce que tu sais!

J'écoute souvent les émissions de radio sur Radio Médecine Douce. Une fois, une naturopathe expliquait dans une émission sur l'équilibre acido-basique qu'il valait mieux éviter les agrumes le matin, surtout le jus d'orange. Du jus de citron à jeûn peut aider à nettoyer le foie mais d'une manière générale, elle conseillait d'éviter les agrumes avant 16h. Le pourquoi, je ne m'en rappelle plus très bien. Je pense que ça devait avoir à faire avec la courbe d'activité de notre métabolisme pour contrer les effets acides. Je vois dans ta réponse à Fanny que tu prends des agrumes le matin, ce qui m'a donc un peu étonnée.

Pour les pommes de terre du soir, est-ce qu'elles sont crues également?

Que penses-tu des jus de pommes de terre crues? J'ai vu à gauche et à droite qu'on les recommandait mais je n'ai pas encore testé.

Est-ce que les petits pois sont crus aussi? Si oui, est-ce qu'ils se digèrent facilement?

Dernière question (désolée, j'abuse!): est-ce que tes enfants sont dans la moyenne des enfants plutôt grands ou plutôt petits, disons par rapport aux Français? Je me doute qu'ils ne sont pas enveloppés. Mais je me demandais comment ils se développaient en prenant une alimentation si bien réfléchie. C'est juste par curiosité et je me doute que chaque personne est différente et que les facteurs génétiques entrent fortement en ligne de compte.

Fanny a dit…

Merci pour tes réponses claires et pertinentes ! Du coup j'ai envie de t'en poser une autre ;)

Que penses-tu ou consommes-tu des produits à base de soja type tofy, tempeh, yaourts ou lait/crème de soja ?

On lit beaucoup de choses à propos du soja, et notamment qu'il pourrait être un perturbateur endocrinien puisque riche en oestrogènes. Je me suis posée la question hier s'il ne pouvait pas éventuellement être une aide justement si notre corps est un peu fatigué et qu'il a du mal à produire des oestrogènes. Il faudrait caler la prise de soja avec le cycle bien sûr, et limiter la consommation quand le corps n'a pas besoin de produire des oestrogènes. C'est peut-être un peu simpliste comme raisonnement mais je me pose la question (en fait je suis en aménorrhée depuis mois et je n'arrive pas à relancer la machine...)
Bonne journée !
Fanny

Caroline Despetiteschoses a dit…

Magtok,

Mon avis personnel sur la chrononutrition : ça ne me semble pas justifié. C'est encore laisser la place à la réflexion plus qu'au ressenti. Je ne pense que les premiers hommes réfléchissaient à l'heure à laquelle ils pouvaient manger tel fruit quand ils en trouvaient ;o) De même, ils ne faisaient sûrement pas 3 repas par jour bien définis !
Les agrumes sont acides, mais pas acidifiants. Au contraire, ils sont très alcalinisants ! En plus, ils sont astreingeants : ils sortent les toxines de là où elles sont, et quand on comprend (pour le vivre et pas l'étudier) que la détox se passe essentiellement dans la 2e partie de la nuit et la 1e partie de la matinée, alors si on prend des agrumes on ne fait que soutenir la détox. Mon expérience : ça fait couler mon nez, preuve que ça sort !!
Seul bémol sur les fruits acides : ils ne sont pas appropriés dans le cas d'un intestin enflammé. Eugénie doit s'abstenir, mais je la soigne pour ça, et bientôt elle pourra en remanger.

Les pommes de terre, on les mange au four ou à la vapeur. Le jus de pomme de terre : jamais essayé, ça ne doit pas être bon ;o) Mais c'est très très astreingeant, alors ça doit déménager côté détox (on dit que ça donne la diarrhée : normal, puisque ça nettoie très fort).

Les petits pois sont crus oui, les enfants adoooorent quand je leur en donne au goûter. En ce moment on mange pas mal de fèves crues, et des edamame. Ça se digère bien mieux que les versions cuites, mais au début il faut peut–être y aller doucement, comme pour tout changement alimentaire.

Quand à la taille de mes enfants, je n'ai aucune idée des moyennes (je ne sais même pas combien ils mesurent) françaises. Dans leur classe, ils ne sont pas les plus grands, mais pas les plus petits. Mais les parents ne sont pas du tout des géants !! Ils ont la moitié de leurs gènes japonais, mais je connais des japonais très grands. Bof, ça ne me tracasse pas tout ça ;o)

Caroline Despetiteschoses a dit…

Fanny,

Alors le soja, j'en suis revenue !! Je pensais que dans la mesure où il était fermenté, c'était ok, mais en fait non. Le soja est une légumineuse, donc par définition inadaptée à la consommation humaine. Il contient trop de protéines, dont des purines, qui produisent après digestion énormément d'acide urique, donc il est très acidifiant.

Côté phytoœstrogènes, pareil : en de telles doses ça n'est pas physiologique. Et puis j'en revient à ce que je disais à Magtok au-dessus : réfléchir à quelle date je dois consommer mon soja en fonction de mon cycle, je ne trouve pas ça très spontané ;o)

Pour ton aménorrhée, as-tu pensé à des plantes qui relanceraient tes glandes surrénales ? Mais le soja... non, je n'en prendrais pas pour moi.

Voilà !

Anonyme a dit…

Bonjour,

Lorsque vous faites des crackers, vous dites dans un post précédent que vous passez les légumes au robot. Est-ce à l'extracteur ?

Merci pour ce blog passionnant.
Valérie

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Valérie,
Non, j'utilise le robot ménager, le mixer. Mais ça devrait marcher à l'extracteur je pense ? Avec l'embout sans filtre évidemment.
À bientôt !

Fanny a dit…

Merci pour ta réponse.
Oui j'ai pensé au plantes, je commence une cure de Wild Yam.
Et peut-être un mélange de plantes pour les surrénales.
Je ne trouve pas abérrant de réfléchir à l'alimentation en fonction de son cycle. En effet je pense que suivant la période où l'on se trouve, notre corps a plus ou moins de besoins, notamment je pense en sucres et en graisses qu'il peut être intéressant de soutenir. Et c'est aussi pour cela je pense qu'on a des périodes où l'on a davantage faim que d'autres.
Enfin c'est mon idée...
Merci pour ton avis sur le soja, je pense que je vais laisser tomber les yaourts...dommage j'aime bien :)
Bonne journée/soirée/nuit ?!
Fanny

Caroline Despetiteschoses a dit…

Fanny, tu as raison, les besoins varient selon plein de paramètres. Personnellement je préfère me fier à mes envies et à mes expériences plus qu'à un tableau de la composition des aliments, mais c'est vrai que parfois je suis contente de connaître telle propriété pour tel aliment (quand je veux en faire un usage curatif).
Merci pour cet échange !