mercredi 8 janvier 2014

La sauce tomate du Génie

J'étais enceinte d'Eugénie, et Mathurin avait 3 ans et demi. Quand j'ai su que c'était une petite fille, et comme on avait déjà choisi le prénom, j'ai annoncé un jour à Mathurin : "Le bébé qui est dans mon ventre, c'est une fille. Elle s'appellera Eugénie.".
Je m'en souviendrai toute ma vie... Nous étions à table, il était à ma droite.
Il m'a longuement regardée, avec un air très, très dubitatif...
Puis il a enfin ouvert la bouche, les sourcils froncés, et a demandé très sérieusement : "Comme dans Aladdin ?"
Je suis restée un moment sans comprendre. Et puis j'ai éclaté de rire...
Je crois que ça l'a vexé. Parce que des deux, s'il y en avait un qui méritait qu'on se moque de lui, c'était bien moi, à vouloir appeler mon bébé le Génie !!!

Ensuite, c'est resté quelques temps. Pendant ma douche : "Maman, y a le Zénie qui pleure". Sur le canapé : "Pose le Zénie et viens me faire un câlin.".
Et puis un jour, il a su dire le son "j". La fin d'une époque.
Et puis un autre jour, il a enfin compris que le bébé ça n'était pas "le Génie, il", mais "Eugénie, elle". La fin d'une autre époque.

Eugénie aime beaucoup cette histoire. Du coup, quand elle a préparé cette petite sauce tomate crue elle m'a demandé de mettre "sa recette" sur les Petites Choses, et de l'intituler : "La sauce tomate du Génie".

Voici donc la sauce tomate du Génie, 7 ans et demi et plus d'un tour dans sa lampe. Vous constaterez que côté précision, elle tient plus de sa mère que de son père (cf. la polémique du ménage sur l'houmous familial).

photo : Takaya



Ingrédients (selon l'artiste culinaire) :

  • une bouteille de passata bio
  • des graines de lin (ndlm (note de la mère) : à vue de nez elle a dû en mettre 3 cuillères à soupe)
  • de la poudre d'oignon (ndlm : à vue de nez elle a dû en mettre... beauuuuuuuuucoup ; la poudre d'oignon étant sa dernière lubie elle en met partout)
  • une gousse d'ail
  • du poivre
  • du sel (ndlm : le sel, c'est moi qui dose, et j'ai mis une pincée ça suffit bien)

Préparation :

Elle a tout mis dans le blender, elle a fait "bbbbzzzzzttt", et c'est tout ! 

photo : Takaya

Trop fort, le Génie, parce que c'était vraiment bon. La tomate, l'oignon séché, tout ça c'est de la saveur umami avec un titillement de revenez-y.
On a servi cette sauce crue avec des pommes de terre au four (coupées en forme de frites et cuites à 100 degrés, selon mon principe de cuire à température douce).

Comme il en restait, Eugénie a versé la préparation sur la plaque du déshydrateur (recouverte de la feuille Teflex), l'a parsemée d'herbe de Provence, et hop séchage sur 35 degrés pendant 24h. Ça a donné une petite chose pleine de goût à déguster telle quelle, ou à saupoudrer sur des soupes, des salades.

photo : Takaya


Bravo le Zénie !

Caroline

6 commentaires :

Anonyme a dit…

C'est toujours un plaisir de lire les aventures de ta petite famille. La recette a l'air extra. Bravo au Zénie! Il va vraiment falloir que je passe le cap du déshydrateur. Merci encore pour tous ces partages.
Chris

Matilly a dit…

je me régale autant à lire qu'à manger :D J'essaie laborieusement de modifier mon alimentation mais c''est difficile avec ma tribu qui bien que réduite n'en reste pas moins vorace ! Biz@tous ;-)

Caroline Despetiteschoses a dit…

Merci Chris, Eugénie est très fière ;o)

Caroline Despetiteschoses a dit…

Mathilde, ici aussi ils sont voraces ! Il faut faire une transition en douceur, et tout se passe bien. Trouver ce qui va bien caler tout en étant vraiment sain prend un certain temps et une certaine organisation, mais c'est possible !
Bises à bientôt

Jeluga a dit…

question idiote Caroline, la poudre d'oignon ? C'est juste des oignons pulvérisés?
Perso, ton site m'aide à avancer (pas très vite) et à faire le meilleur choix en toute circonstance, donc à réfléchir, bref, je ne suis plus en mode automatique et ça se diffuse autour de moi (les enfants et mon ami) mais cela reste difficile dans la vie courante (peu d'offres pour le repas boulot de midi par exemple) car pas encore organisée pour emmener son bento! Mais ça vient, ça vient...Merci donc pour cs échanges Caroline et continue à nous donner de bonnes recettes (trouvailles!)!

Caroline Despetiteschoses a dit…

Eh oui Jeluga, la poudre d'oignon c'est de l'oignon séché réduit en poudre. Je l'achète au rayon des épices.
Je suis contente que ce blog t'aide. Ça me fait toujours plaisir de lire ça ! Et tant mieux si tu prends ton temps pour trouver une nouvelle organisation, il ne faut pas bousculer les choses, ni dans les corps, ni dans les esprits ! Il faut y aller doucement...