dimanche 5 janvier 2014

Lévitons

(par Takaya)

Bonjour,

si vous suivez ce blog, vous devez savoir que Mathurin a un intérêt pour la photographie.
Depuis la rentrée de septembre 2013 il prend des cours de photo avec des camarades de classe.

Ces derniers jours, nous nous sommes photographiés en lévitation. Nous avons vu des photos d'une jeune artiste japonaise et quelques instants plus tard, nous avions sorti nos appareils-photo...

D'abord des essais - sans trucages - "en intérieur"

puis en extérieur également


Le concept est assez simple - on lévite. Et on se prend en photo à ce moment...
Plus sérieusement, passons la première étape : il faut en fait "poser" pour la photo donc synchroniser la position en l'air avec la prise de la photo.

Donc on peut rappeler ici les bases du premier cours de photo de Mathurin.
Il y a 3 paramètres - la sensibilité (ISO / ASA), l'ouverture de l'objectif (Aperture) et la durée d'ouverture (Shutter Speed).
La combinaison de ces 3 paramètres "fait" ce que vous voyez sur la photo - ou pas.
Est-ce que l'image est sous/sur exposée, est-ce que les objets mobiles sont nets ou flous, est-ce que l'image est "tranchante" ou est-ce qu'elle a du grain.

Donc ici nous figeons notre mouvement donc nous suivons les indications de la jeune artiste : vitesse de déclenchement sous 1/500ème de seconde -> c'est une contrainte.
Reste à ajuster l'ouverture et la sensibilité. Disons qu'avec de la luminosité suffisante nous pouvons nous en sortir au pire à l'aide d'un flash (surtout en intérieur).

Mais bon, voilà c'est là où intervient la photographie :
D'abord la composition - est-ce que la photo guide l'œil de la personne qui va la regarder ?
Là si je comprends bien il faut simplifier au maximum, et adopter les "biais" de l'oeil. C'est à dire : poser les objets "importants" sur les "lignes des tiers" par exemple -> donc vous remarquerez que les personnages ne sont pas centrés. Décaler sur les lignes des tiers donne une impression de mouvement etc ...


Je servais de modèle sur cette photo mais Tim, le professeur de photo de Mathurin, lui a suggéré de se placer derrière nous pour la photo ci-dessous.
Je me rends compte que pour sa pratique de la photo (art en 2 dimensions) le photographe peut raisonner en 3 dimensions. Dans cet exercice, il a noté que la jeune artiste qui lévite se place dans un décor en 3 dimensions - un diorama - et il a ensuite imaginé les différentes prises possibles sur cette "lévitation" pour simplifier l'image.

Mais bon, sur cet exercice il faut l'avouer, il n'y a pas plus que ça. Parce que notre diorama est très basique et n'a de sens que pour nous. Cette entrée d'immeuble nous est assez familière mais va-t-elle vous parler ? Sans doute pas sauf si vous nous avez déjà fait le plaisir de nous rendre visite.




Mais reprenons notre série de photos. La suivante me parle parce que je vis au Japon.
Au nouvel an, nous avons des compositions florales traditionnelles à base de pin et de bambou qui sont un symbole de longévité et de santé.
Elles s'appellent "kado-matsu" .

Sur cette photo, Mathurin me fait léviter entre les deux Kadomatsu qui étaient posés à l'entrée d'une galerie marchande, mais fort de la signification de ces compositions florales, vous vous rendez compte que la galerie marchande n'a pas tellement d'importance sur la photo. L'image indique que je vole avec légèreté vers la nouvelle année en vous souhaitant longévité et santé !
C'est le choix de composition de Mathurin avec ses indications "vole entre là et là" et les bonnes observations de Tim. Le tout en 7 prises, ce qui est peu.
Je ne sers que de modèle mais en regardant la photo je prends ce qu'elle signifie pour moi.





Une photo pour vous atteindre doit vous parler en tant qu'être humain - vos enfants, vos émotions, vos symboliques etc ...
La jeune artiste dont les photos nous avaient "parlé" lévite pour s'échapper de la gravité, des contraintes de la société ... une sorte d'expression de légèreté et de liberté.

Je n'étais qu'à moitié étonné de voir une composition récente ou elle se met en scène dans un atelier de confection textile. Elle "s'échappe" de cette réalité en lévitant.
Très simple - très beau.

Merci pour votre lecture et bonne lévitation,
Takaya

3 commentaires :

MICHELLE a dit…

En rêve j'ai déjà lévité mais c'était en rêve .........
J'aime beaucoup toute cette série et toute la symbolique qui l'accompagne, merci pour ce moment de rêve.

Caroline Despetiteschoses a dit…

si les photos "parlent" c'est qu'on progresse !
merci ! Takaya

Caroline Despetiteschoses a dit…

si les photos "parlent" c'est qu'on progresse !
merci ! Takaya