mardi 15 octobre 2013

La Bio Music

J'ai parlé dans un article précédent de la pollution électromagnétique et des moyens de s'en protéger. Moyens reconnus par la Faculté, qui ne froissent pas les âmes sensibles. Sauf peut-être pour la partie nutrition, sans doute un peu plus osée, mais à laquelle je crois dur comme fer.

Aujourd'hui, je vous propose d'aller un peu plus loin et d'envisager une protection contre l'électrosmog... différente.
Parce que le "je ne crois que ce que je vois" est à mon avis une position trop étroite. D'ailleurs, le voit-on, cet électrosmog ?

Un moyen efficace de combattre un ennemi, c'est d'utiliser ses propres armes. Les ondes électromagnétiques nous agressent parce qu'elles perturbent notre propre champ électromagnétique naturel (organique). Mais nous avons les moyens de bombarder notre environnement de fréquences vibratoires qui viendront contrecarrer celles de l'électrosmog. Ces fréquences vibratoires sont transportées par l'eau : l'eau en suspension dans l'air, l'eau que nous buvons, l'eau de notre corps (car si nous sommes composés à 70% d'eau en terme de masse, nous sommes composés à 99% d'eau en terme de nombre de molécules !).

Image d'un son rendu visible par le Cymascope


L'eau a une incroyable capacité à transporter l'information, qu'elle soit positive ou négative. Aujourd'hui, je voudrais parler d'un moyen (il y en a d'autres) d'apporter l'information positive à l'eau qui va faire en sorte de neutraliser les effets du stress engendré par l'électrosmog entre autres : la Bio Music.

Biomusic, le site ici


Les ondes électromagnétiques, on l'a vu, modifient les liaisons moléculaires de l'eau que nous avons dans le corps, les perturbent, et entraînent un moins bon fonctionnement des cellules puis de l'organisme en général. La Bio Music émet des fréquences (audibles et inaudibles) qui rétablissent la structure hexamétrique naturelle de l'eau (celle qui donne les magnifiques cristaux de glace à 6 branches) qui avait été détruite par la pollution électromagnétique.
L'eau de source, à la source elle-même et non embouteillée, donc l'eau dans son état le plus naturel, est une eau donc la structure moléculaire est fine et hexagonale. Les eaux du robinet, les eaux embouteillées, les eaux polluées (chimiquement, biologiquement ou électromagnétiquement) sont des eaux composées d'amas de molécules dénaturés et trop larges pour pénétrer dans nos cellules.

La Bio Music, en restructurant l'eau de notre organisme (je le rappelle, l'organisme n'est qu'un ensemble de cellules baignant dans de l'eau) fonctionne comme un traitement de guérison contre les perturbations électromagnétiques occasionnées par électrosmog. Cela peut se confirmer par l'étude du sang : lorsqu'une personne est exposée à de la pollution électromagnétique, les globules rouges ont tendance à s'amalgamer entre eux (phénomène de coagulation). Il devient alors plus difficile pour ces globules rouges de pénétrer le système capillaire à certains endroits du corps, notamment dans les extrémités : le sang ne parvient plus à irriguer ces zones. Les fréquences vibratoires de la Bio Music en rétablissant la structure hexamétrique de l'eau contenue dans notre sang (entre autres), libèrent les globules rouges les uns des autres et redonnent au sang son harmonie et sa force.

Bien sûr, cela n'agit pas uniquement sur l'eau de notre sang. Comme on l'a dit, la Bio Music agit sur toute l'eau : celle du corps, celle qu'on boit, mais aussi celle contenue dans l'air qui nous entoure. D'où une action très large contre la pollution électromagnétique.

Alors maintenant me direz-vous, c'est bien beau tout ça, mais qu'est-ce que ça donne au quotidien ? Comme je l'ai déjà dit, je ne prends la peine de mentionner ici que ce que j'ai expérimenté. J'ai un seul CD de Bio Music (il en existe 6). Il tourne souvent en sourdine (ce sont les fréquences que l'on veut et elles sont émises quel que soit le volume du son) parce qu'on écoute plutôt autre chose comme musique. Donc : le CD dans le lecteur, et la musique sur l'ordi.
Honnêtement, ça fait déjà un moment qu'on a ce CD donc je ne sais plus trop comment c'était "avant". Mais quand il y a du monde à la maison, surtout des enfants qui viennent jouer, et que le CD tourne, c'est cool, c'est peaceful, c'est harmonieux. Nos invités parfois nous disent qu'ici qu'il y a "quelque chose de spécial", et pourtant l'ampli reste sur "mute".

En fait la Bio Music n'agit pas que sur l'électrosmog émanant des ordinateurs, des téléphones ou des appareils électriques. Toutes les tensions humaines (le stress, les disputes, les mauvaises intentions, la maladie etc...) génèrent des ondes électromagnétiques qui nous font du mal. La Bio Music contrebalance ces ondes par ses fréquences d'émission et permet de soutenir nos principes énergétiques naturels. Car nous sommes avant tout des êtres énergétiques en inter-relation permanente avec notre environnement.

La Bio Music est donc plus qu'une "petite musique d'ambiance relaxante". On aime ou on n'aime pas la qualité artistique de la chose, peu importe. Ce qui compte, ce sont les fréquences qui sont émises. Difficile de croire que des fréquences inaudibles puissent exister. Et pourtant, leur existence peut être scientifiquement montrée : le Cymascope est un appareil qui rend les sons visibles. En gros, il s'agit d'une fine membrane de latex sur laquelle repose de l'eau (ou du sable très fin, quelque chose de très mobile), qui vibre facilement. On émet de la musique (ou n'importe quel son, n'importe quelle fréquence), et on voit se dessiner des vagues à la surface de l'eau, ou des dessins dans le sable. Cet appareil permet de montrer les sons inaudibles.

Je sais qu'il y existe bien d'autres musiques, ou appellations, qui agissent de la même manière que la Bio Music en utilisant, dans un but thérapeutique, les fréquences vibratoires pour structurer l'eau qui nous compose et nous entoure. Mais à la maison nous n'utilisons que la Bio Music, un seul CD sur les 6, et je peux vraiment vous assurer que les effets se font ressentir.

Caroline

10 commentaires :

Anonyme a dit…

bonjour, j'ai l'impression qu'aucun de mes commentaires ne passe ! lequel écoutez vous ? merci !

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour,
Ce commentaire est passé en tout cas !
Nous avons le CD "Kinema 1". Voilà !

Anonyme a dit…

Bonjour,
je lis toujours votre blog avec intérêt et vous remercie pour tous ces articles.
Un disque Bio-music : une super idée de cadeau . Mais je ne sais lequel choisir... pourriez-vous me dire celui que vous écoutez.
Merci, bonne journée. Moune

Caroline Despetiteschoses a dit…

Nous avons "Kinema 1". C'est un chouette cadeau à s'offrir à soi avant tout, à tester !
A bientôt Moune.

Anonyme a dit…

bonsoir, ce n'est pas le cd arnica qui "travaille" sur les fluides ? il est noté que le kinema "travaille" sur l'énergie ? non ? ??? merci !

Caroline Despetiteschoses a dit…

En fait, tous ces CD travailleront sur l'eau, et même, toutes les musiques ont une influence sur l'eau (cf. les travaux de Masaru Emoto). Les musiques qui émettent des fréquences vibratoires basses n'aideront pas du tout l'eau de notre organisme ni l'eau environnante. Comme tous les CD de Biomusic émettent des fréquences vibratoires élevées, elles agissent bénéfiquement sur l'eau, peu importe le CD.

tatou a dit…

et peu importe l'eau ? je veux dire également l'eau à boire qu'on pourrait avoir dans une carafe ? merci bien !!! bonne journée

Caroline Despetiteschoses a dit…

Oui oui, toute l'eau. Pour ce qui est de l'eau à boire, il vaut mieux qu'elle soit dans une carafe en verre que dans du plastique qui dégage des cochonneries...

olivier a dit…

Merci caroline, chaque fois que je me rends sur votre blog, j'apprends et découvre de nouvelles choses passionnantes !!!!

Caroline Despetiteschoses a dit…

Merci Olivier !!