lundi 28 janvier 2013

Le lait végétal

Quelle est l'alternative au lait de vache ?
Tout simple : le lait végétal !
Dans le commerce, ça coûte plutôt cher, et c'est souvent plein d'additifs douteux. On sucre, on sale, souvent les 2 en même temps, on ajoute des épaississants, des émulsifiants, et des arômes... Hum.

Par contre, le lait végétal qu'on fait à la maison ne contient pas tout ça, forcément. Des céréales bio, des noix bio, des graines bio, c'est tout ce dont on a besoin, avec une bonne eau.

Lait de noix mélangées et okara

La recette est la même selon l'ingrédient végétal qu'on choisit : on fait tremper les noix ou les grains une nuit, le lendemain on rince bien, on met dans le blender avec l'eau, on mixe finement, et on filtre.
On obtient du lait végétal, et de l'okara (le résidu après filtrage).
Plus on met de noix ou de grains, plus le lait sera épais, onctueux.

Voici mes proportions personnelles, avec les ingrédients que j'utilise le plus :
- noix mélangées (amandes, cajou, noix de Grenoble, macadamia) : 60g pour 750ml d'eau.
- cajou : 40g pour 500ml
- amandes : 50g pour 500ml
- graines de tournesol : 30g pour 500ml
- graines de courges : 40g pour 500ml


Tous ces laits ont un goût bien spécifique. Le plus doux est d'après moi le lait de cajou : il est très polyvalent. Le plus typé est certainement le lait de noix mélangées.
Mais notre préféré reste le lait d'amandes.

J'ai tenté le lait de riz (cuire ou ne pas cuire le riz ? That is the question... Je n'ai pas été convaincue par le résultat), le lait d'avoine (à partir de flocons d'avoine : très gluant, immangeable, il a fini dans des savons où il a fait merveille !), et le lait de sarrasin (pas mal).

On aime bien prendre notre green dans un lait végétal. Mais on peut aussi y ajouter du cacao et un peu de sucre (de coco, pour un index glycémique bas). Ou bien le manger avec des céréales (comme du sarrasin germé et déshydraté mélangé avec des fruits secs et frais).
Je m'en sers également dans les smoothies, parfois les cookies quand j'en ai sous la main.
Et je fais toutes mes crêpes au lait végétal (du coup, je ne filtre pas, je laisse l'okara dedans et je diminue légèrement la quantité de farine).

Et que faire de l'okara après le filtrage ?
Ce serait dommage de le jeter ! Il y a tellement de bons nutriments dedans !
Ici, il va directement dans le pain suivant, peu importe la nature de l'okara. Comme je n'en obtiens pas énormément à chaque fois, il ne donne aucun goût au pain mais il apporte ses protéines, ses fibres etc.

Le lait végétal, c'est facile et c'est très bon !

Caroline

4 commentaires :

Flo a dit…

Oui, facile et très bon. Chez nous, hier, lait de soja, amandes et noix de coco, pour faire ensuite, avec le lait bien chaud et 120g de polenta un "pain", avec des fruits secs : je mélange la polenta et les fruits secs au lait, et quand elle a épaissi je verse dans un plat carré en verre. Ca prend, et ce matin, on en a coupé des tranches, mangées avec de la purée de pommes sans sucre, c'est très sympa.

Caroline Despetiteschoses a dit…

Pas mal comme idee pour un dessert de bento, merci !
Tu mets quelle quantite de lait pour les 120g de polenta ?

Flo a dit…

Je te lis bien tard, désolée. 1 litre de lait pour 120g de polenta, pour un résultat pas trop ferme, comme j'aime. Bisous :)

Caroline Despetiteschoses a dit…

Merci Flo !