mercredi 1 mai 2013

Brownie fondant (cru, sans gluten, vegan)

Un gâteau au chocolat, riche en goût et fondant... Un brownie bon pour la santé et facile à digérer...



Des dattes, des noix, du sarrasin, de l'huile de coco, du cacao, et du sirop d'érable. J'entends d'ici ma maman me dire comme à chaque fois : "Olàlà, c'est riche ! Ça doit faire grossir !".
Alors je lui réponds, comme à chaque fois : "Parce qu'un brownie plein de beurre, de farine raffinée, de sucre blanc, et d'œufs, ça ne fait pas grossir ? Parce que le fondant au chocolat de la meilleure pâtisserie de la ville (qui coûte un bras, en plus) ne fait pas grossir ?".

Il y a riche et riche. Ma maman assimile trop souvent "riche" avec "ça fait grossir". Mais pour moi, "riche", ça veut dire riche en bons nutriments et riche en enzymes. Certes, ce gâteau est calorique. Mais pas de ces calories vides qui font du mal a l'organisme ! Ici, on ne trouve que des calories nutritives et roboratives, qui apportent de la vitalité et qui participent au bon fonctionnement de nos cellules.

Riche, c'est aussi pour moi riche en saveur. Du coup c'est mon papa qui dirait que quand il veut manger un gâteau au chocolat, il ne veut pas manger un gâteau aux dattes... Eh bien je le mets au défi de distinguer le goût des dattes dans cette recette ! Et je le mets au défi de ne pas apprécier ce brownie comme un "vrai" (entendez "conventionnel") ! Celui qui est fondant, celui qui colle à la cuillère, celui qui nappe le palais de sa saveur chocolat si puissante... Il n'est pas vraiment raw food mon papa, et pourtant cette fois, je suis sûre que je gagnerais la partie...



Venons-en à la recette :

Ingrédients :
- 200g de dattes (sans les noyaux)
- 60g de sarrasin germé* (j'utilise du sarrasin germé que j'ai déshydraté, donc j'utilise plus d'eau dans la suite de la recette)
- 30g de noix au choix (pécan, cajou, Grenoble, amandes, noisettes...)
- entre 70 et 100ml d'eau (à ajuster en fonction de votre mixer, de la sécheresse des dattes voire du sarrasin)
- 25g d'huile de coco fondue
- une lichette de sirop d'érable, ou d'agave (j'ai mis 1 cuillère à soupe, c'était sucré mais pas trop, parfait pour nous)
- 3 cuillères à soupe de cacao amer

Comment faire ?

1) Mettre dans le mixer les dattes et le sarrasin, mixer en purée.
2) Ajouter les noix, et un peu d'eau. La pâte obtenue doit être assez épaisse, mais assez souple pour que le mixer puisse tourner, donc doser l'eau en fonction.
3) Ajouter l'huile de coco.
5) Puis le sirop d'érable ou d'agave.
4) Et enfin le cacao.

5) Préparer un moule : j'ai pour ma part utilisé une barquette en plastique (15cm x 8cm) qui avait contenu des chocolats. Une barquette de biscuits, ou même une boîte en plastique peut faire l'affaire. Il faut toutefois la préparer avec une bande de papier sulfurisé dans la longueur et une qui la croise dans la largeur, de manière à ce que la pâte ne colle pas à la barquette.



6) Disposer la pâte dans le moule à la cuillère. Attention, ça colle ! Pour bien étaler la surface, j'ai posé du papier sulfurisé et j'ai appuyé avec mes mains. J'ai laissé cette feuille jusqu'au démoulage.



7) Mettre au frigo pour au moins 1 heure. Une nuit, une journée, c'est encore mieux ! Le gâteau va durcir et du fait des bandes de papier sulfurisé dans le fond, sera très facile à démouler.

Avec cette recette de base, facile d'imaginer des variantes : des épices (gingembre en poudre, cannelle, et pourquoi pas du piment de Cayenne pour ceux qui n'ont peur de rien !), des éclats de pistaches, ou des super aliments comme de la maca, de la spiruline, de la poudre d'herbe de blé... Des huiles essentielles sont aussi envisageables : orange, citron, menthe... Ou enfin des extraits naturels de vanille, de café. Et un peu de rhum ou de Cointreau ?

Facile à réaliser, bon pour la santé, et so versatile...

Caroline

* Sarrasin germé : faire tremper les graines de sarrasin 1 heure dans de l'eau. Rincer, et laisser germer dans une passoire (ou un germoir évidemment) pendant 2 jours, en rinçant 2 ou 3 fois par jour. Le sarrasin est prêt quand le germe a à peu près la taille de la graine.
On peut aussi omettre cette phase de germination et utiliser du sarrasin cru (juste rincé).


6 commentaires :

Anonyme a dit…

Bonjour Caroline,

Ce gâteau est bien tentant. Mon petit fils de 3 ans est allergique à beaucoup d'ingrédients et il ne supporte pas non plus la noix de coco. Par quoi remplacerais-tu l'huile de coco ? Je débute dans la découverte du cru...

Mille mercis pour ton blog qui pour moi pourrait s'appeler "Caroline des petites joies de tous les jours" !

Catherine

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Catherine,
Eh bien tu sais quoi, moi j'omettrais carrément l'huile de coco. Le brownie sera peut-être un peu moins dense, mais si tu le laisses au frigo plusieurs heures, je suis certaine que ça marchera.
Et merci de tout mon cœur pour la dernière phrase !

Anonyme a dit…

Bonjour! quand vous dites «mixer», vous voulez parler d'un gros batteur? si je n'en ai pas, Est-ce qu'une simple mixette (je ne suis pas certaine du terme que vous utilisez :p au Québec, on dit batteur à œufs)ou Est-ce que le mélange serait trop épais?

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour,
Quand je dis "mixer", c'est au robot ménager. Le blender (mélangeur chez vous ?) ne me semble pas approprié, ça va coller aux parois. Quand au "batteur", non ça ne marcherait pas. La pâte est en en effet épaisse et collante.
J'espère que "robot ménager" ça vous parle au Québec ?

Anonyme a dit…

Bonjour Madame,

Bravo pour votre site! Ayant, par la force des choses, dû entamer une 'réforme alimentaire' de santé (sans sucres raffinés, ni lactose, ni gluten...), j'y trouve une mine d'informations.

Dans ce gâteau, sent-on le goût des dattes? (je ne les aimes pas).

Merci!

MP

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour MP,
Non, on ne sent pas le goût des dattes, il suffit de mettre assez de cacao (qui peut se remplacer par de la caroube). Et si vraiment vous avez peur de sentir les dattes, ajoutez de la vanille en poudre, ou de l'HE d'orange, ou de la noix de coco râpée ?
Bon appétit !