dimanche 4 août 2013

Soigner une piqûre de guêpe naturellement



Elle était là, la garce. Sous l'accoudoir de la chaise longue.



Et elle m'a piqué sur la main au moment où j'attrapais la serviette de bain d'Eugénie qui sortait de la piscine.
C'était la première fois que je me faisais piquer par une guêpe, purée que ça fait mal. J'ai même dit un gros mot très vilain que je ne dis jamais.

Immédiatement, on a sorti le vinaigre (blanc, dit de ménage, celui qui sert à nettoyer les chiottes par exemple) (je vous dis que ça rend grossier, les piqûres de guêpe) pour tamponner la piqûre. Mais du vinaigre de vin ou de cidre aurait également fait l'affaire. Ensuite Takaya a préparé de l'argile verte (argile verte en poudre déposée dans un bol, imbibée d'eau sans mélanger, c'est très important sinon l'argile devient visqueuse et perd sa qualité d'absorption) et m'a fait un cataplasme. Le soulagement avec l'argile est quasi instantané.
Dès que la douleur revient, on change le cataplasme, parce que ça veut dire que l'argile est saturée. Oui parce que ce qu'il faut savoir c'est que
le vinaigre désinfecte
et l'argile absorbe le venin
Quand l'argile est trop chargée on le sait car la douleur revient.
Après une petit heure de cataplasme, on ne voyait déjà plus la piqûre, mais j'ai préféré en mettre un nouveau pour toute la nuit. Évidemment, le lendemain, il ne restait plus trace de rien du tout.

Le plus drôle dans l'histoire c'est que le même soir Sophie s'est fait piquer dans le dos ! Ce qui est encore plus rigolo ce sont les cataplasmes que Takaya nous a préparés : prévoyant, il avait bien mis de l'argile dans la valise (ne JAMAIS partir en vacances sans argile), mais il n'avait pas de gaze pour le cataplasme. On s'est donc retrouvées avec des magnifiques pansements au papier essuie-tout de la cuisine. Et je crois qu'on peut s'estimer heureuses qu'il ne soit pas allé chercher l'autre papier... celui des toilettes.


Les vacances de l'extrême, quoi.

Caroline


NB : Je ne suis pas médecin. Je n'ai aucun diplôme de médecine, ni de naturopathie. Ces remèdes sont ceux que je donne à ma famille et que je préconise à mes amis. Ils sont le fruit d'années de recherches personnelles et ont fait leurs preuves, mais il vaut mieux consulter un médecin si les symptômes persistent.

2 commentaires :

Anonyme a dit…

Merci pour cette super astuce, je garde l'article dans mes favoris. Et bonnes vacances de l'extrême!!! Taia

Caroline Despetiteschoses a dit…

Merci Taia !