dimanche 18 août 2013

L'houmous de Takaya

J'avais fait un post sur les tartinades protéinées, incluant la recette de l'houmous. Depuis, Takaya ne cesse de critiquer ma recette : pas assez précise. Mon houmous du lundi ne ressemble pas à celui du jeudi, simplement parce que le lundi j'avais une échalote dans le frigo, et le jeudi un simple oignon. Et que dire de l'houmous le jour où j'ai carrément oublié l'ail, ou encore le jour où le flacon de cumin en poudre s'est ouvert en grand dans ma préparation... Bref, je ne fais pas un houmous, mais des houmous...

Takaya a donc mis au point sa propre recette d'houmous qu'il publie ici en anglais, et dont je donne la traduction pour les gens qui, comme Takaya, voient la cuisine comme une science exacte réalisée en laboratoire avec du matériel de précision.
Attention, ici, faut pas chercher l'aventure, la fantaisie, la découverte, le rêve, la créativité, l'imagination... De la précision, et encore de la pré-ci-sion !

Mais je dois reconnaître que l'houmous de Takaya est délicieux. Et rassurant. On sait à quoi s'attendre. Et comme la formule est bonne, on n'est jamais déçu. Vous pouvez donc y aller les yeux fermés (enfin ouvrez-les pour peser les 8g d'ail et pas rater les 72g de jus de citron), vous pouvez lui faire confiance.



L'houmous de Takaya



Mélanger :
  • 500g de pois chiches en boîte
  • 40g de tahini
  • 8g d'ail (ce qui donne à peu près 2 gousses, mais faute, Takaya, faute : 2 grosses gousses ou 2 petites ?)
  • 45g d'échalote 
  • 72g de jus de citron
  • 67g d'huile d'olive
  • 1g de cumin en poudre
  • 4g de sel
  • 4g de poivre
Servir avec un filet d'huile d'olive et une pincée de paprika (encore que la notion de pincée soit très relative...).

Cet houmous se conserve une semaine au frigo, dans un récipient hermétique.

Et parce que mon cher mari est un mec un peu rigide en matière de réalisation culinaire, il vous a préparé des photos pour bien vous montrer à quoi ça doit ressembler :

Ingrédients dans le mixeur :


Une fois mixés :

Ci-dessous, c'est juste une suggestion de présentation. Je crois qu'il vous laisse libres de présenter et de manger votre (pardon, son) houmous comme bon vous semble...














Bon, je le redis, cette recette est très valable, c'est très bon. N'hésitez pas.

Mais je me permets de revenir sur ma manière à moi de préparer l'houmous, sans peser et sans me prendre la tête sur les ingrédients (ma grand-mère appelait ça "cuisiner à la conscience") : il n'y a pas UNE recette d'houmous, mais des milliers. En fait, il y a autant d'houmous qu'il y a de gens qui préparent l'houmous. J'en veux pour preuve le super petit resto israélien où nous avons déjeuné ce midi : l'houmous fait maison est plus crémeux que chez nous et dénote une quantité de tahini bien plus importante que celle que nous mettons nous-mêmes. C'est un autre houmous, différent, mais qui n'en est pas moins délicieux. Donc !

Caroline

PS : pour les tokyoïtes, je me permets de faire un peu de pub à ce petit resto super sympa et vegan-friendly (il suffit de le mentionner, ça ne choque pas le chef qui a même remplacé pour nous le mini-dessert contenant du chocolat au lait par un petit morceau de halva) : Ta-Im Israeli restaurant, dans le quartier Hiroo/Ebisu.

8 commentaires :

Anonyme a dit…

Je vais tester ça dès demain, les pois chiche trempent pour la nuit. Je vous tiendrai au courant... Au gramme près!! Taia

Caroline Despetiteschoses a dit…

Au gramme près, sinon... ;o)
Bon houmous Taia !

Jeluga a dit…

Bonjour Caroline,
Je trouve votre blog génial et c'est rien de le dire! J'ai déjà testé quelques recettes que ma petite famille a bien apprécié! Je vais bientôt tenté les cosmétiques...
Merci merci pour ces articles!

PS: z'auriez pas un truc contre les punaises de lit? on en sait jamais!!

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Jeluga,
Merci pour ce commentaire très encourageant !! Je suis contente que mes recettes vous plaisent, elles sont pleines d'amour !
Les punaises de lit... Eh bien non, je ne connais pas ce problème... A moins que ce ne soit les "dani" japonais ? J'en avais eu quand j'étais stagiaire, et on m'avait conseillé une sorte de fumigène à mettre dans la pièce fermée pendant 1h, puis bien aérer et passer l'aspirateur. À l'époque je me fichais bien de ce que je respirais... Je ne peux donc pas vraiment vous aider, désolée !

Anonyme a dit…

En effet, très bon ce houmous, je le referai avec grand plaisir! Merci encore pour ce super blog! A très bientôt. Taia

Jeluga a dit…

très très bon en effet, même si j'ai du mal à respecter au gramme près la recette (faut pas le répéter à Takaya!). Bref, 2 fois en 2 jours car tout consommé grâce à mes "grands" nenfants!

Anonyme a dit…

Bonsoir
Préparer ses propres pois cliches c'est encore mieux ! Et ce qui est encore meilleur c'est d'enlever l'enveloppe des pois chiche qui sont très irritant pour les intestins
Perso, désormais je prépare la recette avec des pois chiche crus
Merci pour votre joli blog
Christiane

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Christiane,
Quand nous mangions encore des pois chiches (nous ne mangeons plus de légumineuses), j'avais tenté l'houmous aux pois chiches germés (donc crus). C'est un goût bien plus vert, brut, c'était très différent mais intéressant !