lundi 5 mai 2014

Pitas végétales, crues et sans gluten

(photo : Mathurin)


Encore une idée pour ne pas jeter la pulpe de carotte qui sort de l'extracteur quand on se fait un jus. Mais je rassure ceux qui n'aiment pas le jus de carotte, on peut aussi partir de carottes entières.

Manger avec les mains est un plaisir qui n'est pas réservé aux enfants. D'accord on est un peu des sauvages dans la famille et tout le monde n'y trouverait pas son compte, mais vous pouvez toujours essayer de manger ces pitas au couteau et à la fourchette. Ou aux baguettes si vous me lisez depuis le même coin que moi.

Bref. Avec ces pitas, je réalise 2 grands objectifs personnels :

  1. Ne pas jeter la pulpe de carotte bio
  2. Faire un farce / tartinade qui va avec tout
Vous allez me dire, chacun ses objectifs, c'est très intime comme révélation...

En ce qui concerne le point 1. j'ai déjà proposé une recette ici : les croquettes au curry.

En ce qui concerne le point 2. j'ai déjà parlé de ma passion pour les "trucs mous" qui se mangent avec tout, comme on le veut, et qui sont vraiment simples à réaliser. C'est encore une préparation qui entre dans cette catégorie que je vous propose aujourd'hui. Elle sert de farce dans cette recette de pitas, auxquelles elle apporte à la fois la fraîcheur de la carotte et le crémeux du tahini. Couplée au croquant des crudités qui garnissent la pita, ça marche vraiment bien.



Ingrédients pour les pitas :
  • des feuilles de chou

Ingrédients pour garnir les pitas :
  • des bâtonnets de concombres
  • des poivrons en lamelles
  • des graines germées
  • quelques feuilles de persil, ou de la ciboulette
  • bref ce que vous voulez, moi j'avais trouvé des asperges vertes toutes fines

Ingrédients pour la farce :
  • 300g de pulpe de carotte après extraction du jus / ou 300g de carottes entières hachées fin au robot
  • 1 gousse d'ail
  • 20 olives noires dénoyautées
  • 4 belles cuillères à soupe de tahini
  • des herbes de Provence séchées, de la poudre d'oignon, du poivre
  • de l'eau / du jus de céleri / du kombucha (je mets du kombucha) pour assouplir la préparation

------------------------------------------


Réalisation de la farce : tout mixer au robot, et ajouter de l'eau (ou du kombucha) si nécessaire. On ne veut pas une farce trop liquide.

(photo : Mathurin)


Préparation des feuilles de chou : enlever la tige en coupant en triangle autour. Replier les 2 parties longues en les croisant de manière à faire une sorte de bol (heu... vous me comprenez ?).

(photo : Mathurin)

(photo : Mathurin)

(photo : Mathurin)


Réalisation des pitas : à table, chacun se fait son "petit frichti" comme dirait mon papa*. On prend une feuille de chou, on la tient en forme de coque, et on commence par la farce sur un bord. Puis on ajoute ce qu'on veut comme garniture.

(photo : Mathurin)

(photo : Mathurin)


Caroline

* qui ne mangerait jamais ces pitas parce que tout compte fait, au couteau et à la fourchette ça ne doit pas être très facile.

4 commentaires :

Natalia a dit…

Une très belle recette!

Caroline Despetiteschoses a dit…

Merci Natalia, nous on adore !

Love Bill a dit…

C'est toujours sympa de trouver de nouvelles recettes de "farces" crues pour accompagner les salades. J'adore aussi. Merci pour l'idée avec le reste des carottes !

Caroline Despetiteschoses a dit…

De rien !