samedi 28 septembre 2013

Le présent des verbes du premier groupe

Eugénie est dans les starting blocks pour les conjugaisons.
Elle a en fait très très envie de jouer au jeu des 7 familles des verbes. Elle se souvient de nos parties, à Mathurin et moi, parties animées, pleines de rires et d'enervements (ambiance bon enfant, on s'enervait pour le jeu quand on n'arrivait pas à obtenir la bonne carte), alors qu'elle, pauvrette de 3 ans qui ne savait pas encore lire, ne pouvait pas participer...
C'est d'ailleurs fou qu'elle s'en souvienne 4 ans après. Elle a vraiment dû être traumatisée et se sentir exclue du monde de la grammaire française ;o)

Elle y est presque, au fameux jeu des 7 familles ! Elle doit cependant franchir encore une étape : prendre vraiment conscience que les terminaisons sont liées au sujet du verbe. Elle le sait plus ou moins, mais à partir de maintenant, elle doit vraiment l'intégrer.

Nous commençons donc par les verbes du premier groupe, les verbes en -er.
Je lui donne un texte extrait du manuel La grammaire amusante, Le passé, le présent et le futur, de Françoise Bellanger, chez Retz.


Ce texte ne comporte que des verbes du premier groupe, conjugués aux 3èmes personnes, du singulier et du pluriel.
L'exercice consiste à repérer les terminaisons : le singulier se termine par -e, le pluriel par -ent.




Nous poursuivons avec les autres personnes. Cette fois, je m'appuie sur le manuel Des jeux pour s'entraîner en grammaire et en conjugaison, de Catherine Barnoud, toujours chez Retz.


Afin de pouvoir faire ces jeux (p. 33, 34 et 35 du cahier), je donne à Eugénie la roue de conjugaison des verbes en -er pour le présent :





Enfin, nous pouvons jouer au domino du présent des verbes du 1er groupe. Et ça, ça lui plaît énormément.




Eugénie garde sa roue de conjugaison à côte d'elle et elle peut la consulter quand elle veut. C'est à dire tout le temps au début. Mais vite, elle la regarde de moins en moins. Et quand je lui dis "Bravo !!!" lorsqu'elle trouve la bonne carte sans consulter la roue, elle me répond d'un air désabusé : "Je suis plus un bébé, Maman, j'ai pas besoin d'être acclamée."
Bien bien... Mais... et si c'était moi que j'acclamais, fière d'avoir su lui faire comprendre le présent de l'indicatif, heiiiiin ?



Attiré par l'ambiance tripot, Nonki le Pingouin veut participer. Il veut jouer de l'argent, il a même apporté sa pièce.




Au fait, je n'ai malheureusement pas le fichier du domino à vous transmettre, il a disparu il y a 4 ans dans un crash d'ordinateur...

Caroline

PS : Tout cela nous a pris 3 séances d'une heure chacune.


2 commentaires :

Nanoucilou a dit…

Bravo !
J'adore ce type de séance qui marie travail écrit et manipulation active ! Cette année, je souhaite utiliser de plus en plus la manipulation en classe avec mes CM1.
Je vais me lancer dans la construction du jeu de domino pour mes élèves.
Je viens de commander le livre dont tu parles (la grammaire amusante). Cependant, en attendant de le recevoir, accepterais tu de me faire une photo du texte? Cela me ferait gagner du temps dans mes préparations.
Merci d'avance.
Cécile
laclassececile@gmail.com

Caroline Despetiteschoses a dit…

Bonjour Cécile,
Je peux toujours te faire une photo du texte mais c'est une histoire à suivre ! Ce serait dommage de rater le début de l'histoire, les enfants ne connaîtraient pas les personnages, qu'en penses-tu ?